Il y a de nombreux avantages à avoir votre propre lot de fruits et de légumes. Cela est possible sur votre balcon ou même sur votre rebord de fenêtre. C’est un projet qui peut être entrepris sans avoir à dépenser beaucoup d’argent. Lorsque vous cultivez votre propre jardin en ville, vous devez trouver les zones les plus ensoleillées de votre appartement et en tirer le meilleur parti.

Les bases du jardinage urbain

Démarrer votre propre potager n’est pas si difficile. Tout ce que vous avez à faire, c’est de suivre quelques étapes simples et vous pourrez bientôt profiter de vos propres plantations. Pour cela, il faut connaître certains des facteurs les plus importants pour réussir un potager.

Avant de commencer, dites-vous que vous pouvez dépenser aussi peu ou autant que vous le souhaitez. La plupart des matériaux nécessaires peuvent être obtenus en récupérant d’autres éléments dont vous disposez déjà. Sinon, vous pouvez simplement acheter tout ce dont vous avez besoin, ce qui est plus rapide et plus facile.

 

Potager urbain : où et comment le faire ?

L’environnement dans lequel vous créez votre jardin déterminera les résultats. Vos légumes auront besoin d’au moins 6 heures de soleil direct par jour. L’espace que vous pouvez réserver pour votre jardin dépend de vous, tant qu’il bénéficie de beaucoup de lumière et d’une ventilation décente. Vous pouvez utiliser un rebord de fenêtre, un balcon ou une terrasse.

Que puis-je utiliser comme pot ?

Il existe de nombreux articles ménagers que vous pouvez utiliser comme pots de fleurs. Vous pouvez également choisir de les acheter directement. De plus, ils existent sous plusieurs formes et textures. Sachez qu’il existe aujourd’hui des contenants en géotextile qui peuvent servir de bac potager.

Assurez-vous simplement que le pot que vous achetez est de la bonne taille et de la bonne forme pour le type de plante que vous cultivez.

Presque tout ce qui peut contenir de la terre sans être endommagé par la pluie ou le soleil peut être utilisé comme pot de fleur pour votre jardin. On peut citer :

  • Les boîtes à légumes en plastique
  • Les glacières de plage
  • Les sacs de pommes de terre
  • Les roues de voiture
  • Les boîtes en bois
  • Les vêtements anciens comme les jeans et les pulls.

Que peut-on transformer en pots ?

Vous pouvez également fabriquer vos propres pots à partir d’autres matériaux tels que le bois.  A l’aide de clous et d’un marteau, donnez-leur la forme que vous souhaitez. Pour cela, vous pouvez récupérer :

  • Des palettes en bois
  • Des étagères et des boîtes cassées
  • Des lattes en bois

Si vous voulez gagner du temps, vous pouvez acheter votre propre conteneur, en gardant à l’esprit le type de plante que vous allez y cultiver :

  • Des pots de fleurs classiques
  • Des systèmes de culture verticale
  • Des pots rectangulaires
  • Des plateaux de culture.

Remarque importante : différents types de plantes nécessitent des réglages différents pour leurs racines. Vous devrez donc choisir votre pot en fonction de la plante que vous allez faire pousser. Si vous ne voulez pas devenir trop technique, assurez-vous simplement que vos pots de fleurs aient une profondeur d’au moins 20-25 cm.

 

Combien de plantes puis-je faire pousser dans chaque pot ?

C’est un autre point important, car vous ne pouvez pas simplement planter vos légumes dans quelques pots de fleurs et vous attendre à ce qu’ils poussent. Selon leur type, les plantes ont besoin d’un certain espace pour développer leurs racines.

Les plantes qui ont besoin de plus de 15 litres de terre sont les tomates, les aubergines, les haricots ainsi que les poivrons. Les salades, épinards et roquettes nécessitent moins de 15 litres de terre. Parmi les plantes qui nécessitent moins de 5 litres de terre, on peut citer la menthe, la fraise, le romarin ou encore le thym.

Les petits radis, les betteraves, l’ail et les carottes sont des types de plantes qui nécessitent moins de 1 litre de terre. Remarque : il s’agit d’un simple guide de base, et vous pouvez toujours obtenir des résultats en utilisant des conteneurs plus petits ou plus grands.

Comment choisir le bon sol ?

Utiliser le bon sol est la clé du succès lors de la culture de votre propre potager en ville. C’est pourquoi vous devez utiliser un sol de qualité. Vous pouvez simplement acheter un substrat de haute qualité qui a tout ce dont vos plantes pourraient avoir besoin. Sinon, vous pouvez faire votre propre substrat organique à la maison.

Pour fabriquer votre propre substrat, vous aurez besoin de quelques ingrédients. Le substrat doit prendre une sorte de texture spongieuse afin que les racines de vos plantes reçoivent beaucoup d’oxygène et qu’elles ne restent pas humides trop longtemps. Il devrait également y avoir un pH d’environ 6,5 et une certaine quantité de nutriments pour que vos plantes puissent se nourrir pendant leur croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.