Combien de fois tu t’es senti triste et tu t’es tourné vers la nature pour te vider l’esprit ? En étant sous l’ombre d’un arbre, tu t’es senti écouté, la nature t’a reposé. C’était infiniment beau et incroyablement efficace. Crois-tu que c’était vrai ? Ou bien c’était juste une impression? C’est à nous de t’expliquer !

Bien que la nature n’est pas un remède magique contre les maladies, nous pouvons récolter de nombreux avantages du fait de nous sentir plus heureux et en meilleure santé, en interagissant avec elle et en y consacrant du temps. Le nombre croissant d’études examinant les résultats des expériences réalisées prouvent qu’un lien entre l’homme et la nature lui est bénéfique en termes de santé et de bonheur. 

Une étude publiée récemment a montré que les émissions portant sur la nature et diffusées à la télévision peuvent renforcer notre santé mentale et nous aider à adopter une pensée positive. Ainsi, les scientifiques de l’Université d’Exeter ont montré que peu importe le type des images sur la nature (réelles, filmées, conçues par un ordinateur), ces dernières ont toujours un effet sur l’être humain. Si tu t’ennuies ou que tu te sens anxieux ou déprimé, n’hésite pas donc à aller dans la nature. Les randonnées, les balades et les séjours dans la forets réduisent notre stress, tel est le cas chez les détenus des prisons de très haute sécurité.

Si es fatigué et que tu ne peux pas aller dans la nature, tu peux tout simplement regarder un documentaire sur la nature, par exemple, ceux du journaliste britannique David Attenborough. Le but est de rester en contact avec la nature et sentir sa présence. « Nos résultats montrent que le simple fait de regarder la nature à la télévision peut aider à améliorer l’humeur des personnes et à lutter contre l’ennui », a expliqué Nicky Yeo, chercheur principal de l’étude sur la nature.

En vrai, l’être humain a toujours été attaché à la nature, qu’il en soit conscient ou pas. Il s’agit de ce qu’on appelle la biophile, le fait d’aimer le vivant. Ce concept inventé par le biologiste américain Edward O. Wilson, explique que l’Homme a une tendance innée à être attiré par tout ce qui vit, la recherche de l’environnement naturel pour se sentir équilibré. “Le riche plaisir naturel ressenti lorsque nous sommes entourés d’organismes vivants », indique Edward O. Wilson.

Pour sa part, le journaliste du quotidien britannique The Guardian, Adrienne Matei, a expliqué que la nature numérique peut être très utile et même indispensable car près de 70% de la population, d’ici 2050, vivront dans des zones urbaines. Cependant, le numérique ne sera jamais aussi bénéfique que la nature réelle, mais ce mode peut être apaisant surtout pour ceux qui ne trouvent jamais l’opportunité pour découvrir la beauté, la force et les mystères de la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.