Dans l’objectif de réduire sa pollution atmosphérique et sonore, l’enseigne de proximité Franprix a récemment mis en service le tout premier camion 26 tonnes 100 % électrique de France pour la livraison de ses produits frais en magasin.

Le camion approvisionne quotidiennement dix points de vente au nord de Paris, mais fournira 300 autres d’ici à 4 ans.

Franprix continue de travailler à rendre ses livraisons plus responsables. L’enseigne du groupe Casino vient de mettre en service le premier véhicule de 26 tonnes 100 % électrique en France, en partenariat avec le transporteur le transporteur Jacky Perrenot et le constructeur de camions MAN Truck & Bus France. « Notre objectif est de réduire les émissions carbone, mais aussi la pollution sonore. Si le circuit de livraison de nos produits d’épicerie est maintenant optimisé, nous cherchions un mode de transport durable pour l’acheminement de nos produits frais, au-delà du remplacement progressif de notre flotte par des camions au gaz nature », souligne Christian Bens, directeur logistique de Franprix.

Un jour d’autonomie en milieu urbain

Ce premier véhicule de 26 tonnes silencieux a une capacité de chargement similaire à celle d’un camion classique, une propulsion 100 % électrique zéro émission (CO2 et NOx) et une autonomie d’une journée de livraison en milieu urbain.

Il peut livrer sur 6 jours par semaine, du lundi au samedi, au départ de l’entrepôt de Gonesse. Avec 2 tournées par jour, soit 10 magasins livrés dans Paris intra-muros, le camion peut transporter 20 tonnes de marchandises quotidiennement. Ce qui correspond à environ 38 palettes. Aussi, il est capable de réaliser plus de 120 km avant d’être rechargé.

Un véhicule très silencieux 

Un seul camion permettra d’économiser 45 tonnes de CO2 par an par rapport à un camion thermique. De plus, le véhicule est pratiquement silencieux (moins de 65 dB d’émission sonore), donc aucune pollution sonore.

Pour l’instant 10 points de vente du nord-est de Paris en bénéficient quotidiennement. Franprix voudrait approvisionner ses 300 magasins de la capitale avec ce camion 100% électrique d’ici à 4 ans. « A ce jour, le frein n’est pas budgétaire même si livrer en électrique coûte environ deux fois plus cher qu’au diesel. Mais il faut construire la flotte nécessaire », explique Christian Bens.

En complément des véhicules au gaz naturel

Le déploiement de ce camion électrique s’inscrit dans la démarche pionnière amorcée par Franprix, un enseigne du groupe présidé par Jean-Charles Naouri, il y a 10 ans pour réduire l’empreinte carbone de sa logistique et faire face aux difficultés rencontrées dans l’acheminement des marchandises dans la capitale par la voie routière (embouteillages, délais ou retards de livraison).

Il vient en renfort de sa flotte fluviale qui livre la totalité de ses magasins au cœur de Paris depuis 2012. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.