L’industrie textile et notamment la mode (la confection de vêtements) constitue un des principaux postes de dépense énergétique et de surconsommation en Europe. Face à la problématique écologique, de nombreuses solutions émanent à toutes les échelles pour réduire les impacts de la mode sur l’environnement. De plus en plus d’enseignes se spécialisent notamment dans la production et la commercialisation de vêtement éco-responsable.

L’industrie textile, un des plus grands polluants de la planète

L’industrie de la mode compte parmi les plus polluantes et représente une source importante de gaspillage. Les tendances qui ne cessent d’évoluer entrainent notamment une surconsommation de vêtements. La production de textiles, de fibres et autres matériaux utilisés pour la confection de vêtements nécessite d’importantes ressources. Sans compter le fait que les matières premières synthétiques sont obtenues à partir de procédés chimiques utilisant des substances qui sont souvent nocives pour l’environnement et pour l’Homme. Les fibres synthétiques produisent, par ailleurs, des déchets plastiques qui sont à l’origine de la pollution grandissante des océans et des nappes phréatiques.

Par ailleurs, les producteurs et les distributeurs des marques vestimentaires rivalisent de techniques commerciales pour écouler encore plus d’articles. Les soldes saisonnières, les remises et offres promotionnelles diverses favorisent le fast fashion (la mode éphémère), occasionnant une hausse significative des déchets. Certains fabricants multiplient la production à grandes échelles, quitte à fournir des produits de très mauvaise qualité à très petits prix pour accroitre leurs chiffres d’affaire. Les vêtements de mauvaise qualité s’usent plus vite et se retrouvent, alors, plus vite à la poubelle. Augmentant considérablement la quantité de déchets textiles.

Malgré la multiplication des offres commerciales, un important volume de vêtements invendus sont brulés ou enfouis chaque année. Ces pratiques entrainent une pollution importante de l’environnement. Le gouvernement français, a voté, en 2020, La Loi relative à la lutte contre le gaspillage et l’économie circulaire interdisant ces pratiques nocives pour l’Homme et pour l’environnement. La législation impose aux producteurs et aux enseignes distributeurs de produits non alimentaires (en l’occurrence de vêtements) d’adopter des alternatives écologiques pour mieux gérer les invendus (don, recyclage, …).

Les solutions pour réduire les impacts écologiques de la mode

Ces dernières années, la dégradation de l’environnement est au cœur de toutes les préoccupations. D’après un rapport établi par l’Agence Européenne de l’Environnement, publié en novembre 2019, 1,3 tonnes de matières premières et 104 m3 d’eau par personne étaient nécessaires pour confectionner des vêtements, des chaussures et du linge de maison en 2017. Avec l’évolution de la mode, la tendance est à la hausse.

La problématique écologique motive les producteurs à changer complètement leurs procédés de production et change les comportements des consommateurs. De nombreuses alternatives plus respectueuses de l’environnement et de l’Homme voient le jour au sein de la société.

Par ailleurs, dans le but de favoriser l’économie circulaire, les organismes dédiés à la lutte contre la dégradation de l’environnement encouragent les alternatives comme le raccommodage, la revente d’articles de seconde main, voire qui ont servi davantage (vintage) et le recyclage du textile provenant des vêtements usés. Les vêtements et autres articles confectionnés en matière recyclé sont de plus en plus courants sur le marché. La friperie fait davantage d’adeptes.

De nombreuses marques engagées pour le respect de la planète et la lutte contre le gaspillage se positionnent régulièrement sur le marché. En outre, les enseignes prestigieuses et plébiscitées par les consommateurs s’engagent pour une mode éthique, respectueuse de l’Homme et de l’environnement.

La boutique en ligne La Fine Fleur fait notamment partie des enseignes de vente en ligne spécialisées dans la vente d’articles de mode issus d’une production responsable. La plateforme propose une très large collection de vêtements et de chaussures tendances et de qualité supérieure pour hommes et pour enfants provenant de marques engagées. Les articles intégrés au catalogue en ligne sont soigneusement sélectionnés suivant les valeurs de l’écologie, de l’éthique, sans oublier le style et la tendance. La protection de l’Homme et de l’environnement et le travail dans la dignité sont au cœur des activités de l’enseigne. Celle-ci souhaite révolutionner les comportements des consommateurs pour démocratiser une mode éthique, éco-responsable, qualitative et moderne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.