L’industrie des panneaux à base de bois est confrontée à deux défis : répondre à la très forte demande du marché, et améliorer la qualité des produits tout en intégrant plus de matériaux recyclés. Car le bois recyclé est jusqu’à 40 % moins cher que le bois frais et il est généralement plus sec, et nécessite moins de séchage, donc moins d’énergie, pour la production du panneau de particules.

Le développement actuel du marché offre une énorme opportunité aux fabricants de panneaux à base de bois. L’utilisation de matériaux recyclés de haute qualité leur permet de produire des panneaux à base de bois de qualité supérieure, d’obtenir des rendements et des productions plus élevés tout en profitant de réductions de coûts considérables, en préservant les ressources naturelles et en diminuant les émissions de CO2. Malgré les avantages du recyclage des déchets de bois et les tendances du marché, le manque d’infrastructures entrave le développement du secteur.

Alors que l’Europe centrale affiche de bonnes performances en matière de gestion des déchets, de la collecte au recyclage et à la réutilisation, ailleurs, on en est encore aux débuts. Un panorama du marché révèle des écarts considérables en termes de maturité du segment et de possibilités de croissance : l’Italie, par exemple, collecte environ 2 millions de tonnes de déchets de bois par an, dont 63 % sont recyclés et transformés en panneaux. Environ 2 millions de tonnes de CO2 sont ainsi économisées chaque année, ce qui a un impact positif sur le bilan environnemental du pays.

Face au système italien très performant de collecte et de recyclage des déchets de bois, l’Union européenne et les États-Unis passent à côté de 100 millions de tonnes de déchets de bois sans les recycler. Ces chiffres montrent les possibilités inexploitées. La mise en œuvre de systèmes de ressources holistiques pour collecter, trier et recycler efficacement les déchets de bois est donc requis.

 

Libérer la puissance du tri par capteurs

Pour que le fabricant de panneaux de particules puisse augmenter la part de matériaux recyclés et promouvoir la gestion durable du bois, il faut des processus optimisés et des technologies avancées qui vont permettre de récupérer les fractions de matériaux purs à partir d’un flux de bois usagé. Il est donc recommandé tant aux recycleurs qu’aux fabricants de panneaux de particules, d’investir dans la technologie de tri appropriée pour évoluer avec le marché.

Les nouvelles technologies de tri s’adaptent rapidement à l’évolution de la composition des déchets, à l’augmentation des exigences de pureté et à la récupération de fractions pures. L’intégration d’une solution de tri du bois dans les unités de recyclage et les usines de production, vise à séparer le bois non transformé et le bois transformé, au sein d’un flux de déchets en mélange complexes. Cela permet d’utiliser les matériaux les plus purs pour produire des panneaux de particules de haute qualité à l’échelle industrielle.

Depuis 2012, TOMRA trie les déchets de bois pour obtenir des copeaux de bois propres de grande pureté. Avec le X-TRACT de TOMRA, les recycleurs et les fabricants de panneaux de particules peuvent éliminer les impuretés comme les matériaux inertes, les métaux et le verre grâce à la technologie de transmission par rayons X (XRT). Cela offre des niveaux de pureté exceptionnels pour les matières premières secondaires. 

Mais les matériaux à base de bois, y compris les composites de bois d’ingénierie et les polymères, doivent être détectés avec précision et séparés dans différents flux homogènes, si on veut obtenir des qualités qui répondent aux normes de fabrication. Seuls les produits de copeaux de bois de la plus haute qualité (bois A) peuvent remplacer les matériaux vierges dans la production de panneaux à base de bois. TOMRA a donc dû trouver la solution. Mue par son esprit d’innovation, l’équipe de R&D chez TOMRA, composée d’experts de l’industrie, d’ingénieurs d’application et de développeurs logiciels, a développé une nouvelle application basée sur l’apprentissage profond pour trier les copeaux de bois par type.

La solution idéale se compose de deux systèmes de tri complémentaires : une unité à haut débit pour éliminer les matériaux inertes et les métaux, et un trieur optique de pointe embarquant une technologie d’apprentissage profond, pour séparer les déchets de bois en différentes qualités de matériaux. Disponible en tant que module complémentaire pour le très performant AUTOSORT® de TOMRA, GAIN est entrainé à détecter, analyser et séparer le bois non transformé (bois A) et le bois transformé (bois B).

De plus, il identifie et sépare complètement le MDF des flux de bois transformé, produisant ainsi des fractions de bois pures de la plus haute qualité possible pour être utilisées dans la production de panneaux de particules et de MDF de qualité supérieure. La structure mécanique de la machine de tri, les capteurs et le logiciel de TOMRA étant développés en interne, les clients bénéficient de machines parfaitement compactes et performantes, garantissant un ROI.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.