Les soupapes de sécurité sont cruciales pour une raison principale : la sécurité. Cela signifie la sécurité de l’usine et de l’équipement ainsi que la sécurité du personnel de l’usine et de l’environnement. Les soupapes de sécurité protègent les cuves, les systèmes de tuyauterie et les équipements contre la surpression qui, si elle n’est pas contrôlée, peut non seulement endommager un système, mais également provoquer une explosion.

Parce que ces dispositifs jouent un rôle si important, il est absolument essentiel de choisir la bonne soupape. Voici les différents facteurs à considérer pour choisir une soupape de sécurité.

Taille et type de connexion

La taille de la soupape de sureté doit correspondre à la taille de la tuyauterie d’entrée et de décharge. La tuyauterie d’entrée et la tuyauterie de refoulement reliées à la soupape de sécurité doivent être au moins aussi larges que l’ouverture d’entrée/de refoulement sur la soupape elle-même.

Source : Pixabay.

Les types de connexion sont aussi importants. Par exemple, la connexion est-elle mâle ou femelle ? Tous ces facteurs aident à déterminer quelle soupape de sécurité pression utiliser.

La pression de réglage

La pression de réglage est la pression à laquelle une soupape de sécurité s’ouvre. Elle ne doit pas dépasser la pression de service maximale autorisée du système.

Cela signifie que la soupape de sécurité doit s’ouvrir au niveau ou en dessous du seuil autorisé de l’équipement. La pression de service maximale autorisée doit aussi être supérieure d’au moins 10 % à la pression de fonctionnement la plus élevée prévue dans des circonstances normales.

La température

La température affecte le volume et la viscosité du gaz ou du liquide circulant dans le système. Elle permet également de déterminer le matériau de construction idéal pour la soupape de sécurité.

Par exemple, une soupape de sécurité inox peut supporter des températures de fonctionnement plus élevées. La température de fonctionnement et la température de décharge doivent aussi être prises en compte.

La contre-pression

La contre-pression, qui peut être constante ou variable, est la pression du côté sortie de la soupape de sécurité résultant de la pression dans le système de refoulement. Cela peut affecter la pression de réglage de la soupape en amont et provoquer son ouverture répétée, ce qui peut endommager le dispositif.

Pour les installations à contre-pression variable, il faut veiller à ce qu’elle ne dépasse pas 10 % de la pression de tarage de la soupape. Pour les installations avec des niveaux élevés de contre-pression constante, une soupape pilotée peut être nécessaire.

L’utilisation de la soupape de sécurité

Différents types d’utilisations nécessitent différentes soupapes. De plus, le matériau de construction de la soupape doit être adapté à son utilisation. Par exemple, les soupapes de sécurité en inox sont préférables pour les fluides corrosifs.

Ce ne sont que les facteurs de base qui doivent être pris en compte lors du choix des soupapes de sécurité. Vous devez également tenir compte des dimensions physiques de l’équipement et de l’usine, ainsi que d’autres éléments liés à l’environnement dans lequel la soupape sera utilisée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.