Les factures d’énergie des ménages devraient augmenter alors que des millions de Français sont obligés de rester chez eux. La question est de savoir si vous arrivez à mieux gérer votre consommation lorsque vous et votre famille sont obligés de vivre à l’intérieur.

Selon un sondage récent, la majorité des Français arrivent à faire des économies d’énergie depuis la mise en place du confinement. Toutefois, ils se soucient plus de leur avenir et de leur revenu après cette crise. Certes, vous pouvez réduire certaines dépenses, comme les sorties ou les vacances, il y en a qui vont probablement augmenter.

Les maisons sont souvent occupées

De nombreuses maisons qui auraient normalement été en grande partie vides pendant la journée sont maintenant une ruche d’activité, car les gens travaillent à domicile, s’isolent et essaient d’éviter l’ennui. Les adultes et les enfants utiliseront ainsi plus d’énergie. Un temps plus chaud et des soirées plus fraîches faciliteront la vie et devraient signifier une réduction de la consommation de gaz et d’électricité. Cela pourrait ainsi contribuer à la hausse des prochaines factures.

De plus, étant donné que vous êtes obligé de tout faire à la maison, sans sortir, il faudra aussi consommer beaucoup d’énergie pour la préparation des repas et autres collations au quotidien. D’autre part, la plupart des Français sont très connectés et disposent de technologies diverses pour se divertir. Ces appareils nécessitent souvent de l’électricité et étant donné que vous êtes coincé chez vous, vous pourriez être tenté de les utiliser au maximum. Malgré cela, il existe quelques comportements à adopter pour réduire votre consommation, comme le fait d’éteindre les appareils que vous n’utilisez pas ou de profiter du soleil pour se réchauffer la journée.

Certains fournisseurs aident les foyers

Il ne faudrait pas que vous vous étonniez lorsque vous allez recevoir votre prochaine facture. Ce confinement aura en effet un impact majeur sur la consommation d’énergie des ménages français. Selon une étude, la hausse est estimée à plus de 97 euros pour un mois de confinement. Cette estimation concerne un logement d’une surface de 120 m².

Heureusement, certains fournisseurs ont pris la décision de soutenir les ménages les plus modestes en cette période. Les clients d’Engie faisant face à des problèmes financiers peuvent ne pas payer leur facture de mois d’avril et de mai. Près de 600 000 ménages ont déjà pu bénéficier de cette aide.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *