Vous voulez donc concevoir un jardin biologique ? C’est une bonne décision. Le printemps est le moment idéal pour se salir les mains et créer de la magie dans le jardin. L’aménagement d’un jardin bio à la maison présente de nombreux avantages.

Il vous permet de manger les fruits et les légumes les plus frais. En même temps, vous agissez pour aider à réduire la quantité de pesticides et de produits toxiques dans l’environnement. Comme les produits biologiques peuvent coûter cher au supermarché, cultiver vos propres délicieux produits à la maison peut aussi vous faire économiser de l’argent.

Bien choisir l’emplacement

C’est probablement l’étape la plus importante pour concevoir un jardin bio. Le mieux serait d’opter pour un emplacement bien ensoleillé. La plantation dans un sol naturel présente de nombreux avantages, notamment en fournissant les nutriments nécessaires à des plantes saines et un rendement élevé.

Les lits surélevés sont une bonne solution si vous souhaitez faire pousser des plantes biologiques dans des conditions inhospitalières. Si vous décidez d’investir dans un lit surélevé, commencez par créer une bordure autour du lit avec de la brique, de la pierre ou du bois naturel pour protéger le sol des contaminants potentiels.

Privilégier les produits biologiques

Les graines biologiques peuvent être achetées localement ou par correspondance. Si vous décidez de créer un jardin bio, il ne faut pas utiliser des pesticides,, d’herbicides ou d’autres produits chimiques synthétiques.

Il existe de nombreux produits naturels pour traiter les mauvaises herbes, les maladies, les rongeurs, les insectes et les problèmes de sol. Ces produits sont beaucoup plus sûrs et meilleurs pour l’environnement. Vous pouvez opter pour du compost organique. Il est même possible de faire soi-même son propre compost en recyclant les déchets alimentaires.

Choisir les bonnes plantes

Lors de l’achat des plantes, il est conseillé de choisir des plantes qui ont une couleur saine. Vous devez éviter les plantes avec des feuilles tombantes ou flétries. Lorsque vous magasinez pour des greffes, n’oubliez pas de tapoter doucement la plante hors du pot afin de vous assurer que les racines sont bien développées et blanches.

Le mieux serait d’éviter les plantes qui bourgeonnent déjà ou qui ont des fleurs. Si vous ne pouvez pas les éviter, pincez les bourgeons et les fleurs avant de planter. Cela permettra de garder la plante en vie durant le développement de nouvelles racines.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.