Mars a été marqué par une chaleur importante. C’est le dixième mois consécutif que la France connaître une température moyenne supérieure à la normale. Cette situation est le résultat du réchauffement climatique.

La France enregistre ainsi un nouveau record historique. De juin 2019 à mars 2020, le pays a affiché des températures supérieures à la moyenne. C’est du jamais en France, a confirmé Météo-France. Selon cette institution, depuis le début du siècle, on assiste à une hausse continue des températures. La dernière fois que la France a connu un temps plus frais que la normale, c’était en mai 2019. Depuis lors, la température n’a cessé d’augmenter.

Une vague de chaleur a déjà touchée la France en 2017

Le service météorologique français a noté qu’il s’agit d’un phénomène sans précédent pour le pays. Afin d’établir ces résultats, Météo-France s’est basé sur des données enregistrés depuis 1900 dans 30 stations météorologiques. Les températures étaient particulièrement douces entre avril et décembre en 2018.

Cependant, il y a eu une vague de chaleur qui a fait plus de 15 000 morts en 2017 et 2003 dans le pays. Cet événement a été poursuivi par des températures supérieures à la normale pendant sept mois consécutifs. Le réchauffement climatique est la cause principale de ces augmentations de températures. Ces phénomènes ont été remarqués depuis le début du XXIe siècle.

Un record historique

Le nombre de sept mois consécutifs de chaleur anormale a été dépassé. En effet, entre juin 2019 et mars 2019, la France a connu des températures à la hausse. Plusieurs villes françaises ont enregistré des records de chaleurs, l’été dernier. Les trois derniers mois ont été les périodes les plus chaudes jamais enregistrées dans l’Hexagone. Depuis 1900, la France n’a jamais connu de telle chaleur. Ceci s’est produit entre le mois de février et le mois de décembre 2019.

Les températures dans le pays étaient de 2,7° supérieures à la moyenne, les conditions en février étant particulièrement clémentes. La température était en moyenne de 2° supérieure à la normale en décembre et janvier et supérieure à 3° en février, a indiqué Météo-France. Même pendant la période hivernale, on a constaté une hausse de la température, ce qui est un phénomène assez particulier. Les changements climatiques concernent le monde entier, et des températures anormales ont aussi été enregistrées dans d’autres pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.