Lundi 21 février, GreenYellow (filiale énergétique du groupe Casino) a annoncé avoir levé 196 millions d’euros pour financer sa croissance. Une somme réunie suite à la conclusion de deux opérations de financements, l’une de 109 millions d’euros d’obligations convertibles en actions et l’autre de 87 millions d’euros de crédit syndiqué.

Depuis 14 ans, GreenYellow, la filiale énergie du groupe Casino, est engagée en faveur de la transition énergétique, aussi bien en France qu’à l’international. La société souhaite désormais poursuivre son évolution vers un modèle d’opérateur capable de détenir et d’exploiter ses actifs sur le long-terme.

Au service de cet objectif, GreenYellow a levé lundi 21 février 196 millions d’euros grâce à deux opérations de financement. La première opération est souscrite auprès du fonds d’investissement alternatif américain Farallon Capital : la filiale du groupe Casino a levé 109 millions d’euros d’obligations convertibles en actions, avec bons de souscription d’actions d’une maturité de cinq ans. La seconde opération a permis de lever 87 millions d’euros de crédit syndiqué aux côtés d’un pool de banque majeur, d’une maturité initiale d’un an.

L’officialisation de ces deux opérations vient confirmer la capacité de GreenYellow à poursuivre son modèle d’opérateur.

« Nous sommes fiers de voir se concrétiser ces opérations de financement avec Farallon Capital et des institutions financières de premier plan. Cela confirme la force de notre plateforme pour saisir toutes les opportunités liées à la transition énergétique. Ces financements permettent d’accélérer le déploiement de notre plein potentiel de croissance et notre transition vers un modèle d’infrastructure, pour atteindre notre ambition de devenir demain un leader mondial de l’énergie décentralisée », s’est réjoui Otmane Hajji, Président de GreenYellow dans le communiqué diffusé le 21 février dernier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.