Au cours des dernières années, le marché mondial du CBD a connu une croissance rapide et de nouvelles entreprises utilisent les cannabinoïdes dans une multitude de domaines. Mais remettons les choses en perspective : le fameux cannabidiol (CBD) ou chanvre Bien-Etre n’est qu’un débouché parmi tant d’autres qu’offre la plante de chanvre (nom scientifique : Cannabis Sativa L.).

Ce qui est en revanche notable quant au retour en force de la culture du chanvre dans l’agriculture européenne (les surfaces sont en croissance constante depuis quelques années), c’est qu’il est aussi porté par la nature écologique et durable de cette culture. C’est précisément cet aspect que nous nous proposons d’étudier dans cet article.

Parfois, on a l’impression qu’on peut à peine bouger sans nous heurter à des mots comme éthique, durable, écologique et vert. Ce sont des mots assez impressionnants liés à des messages sur la sauvegarde de la planète et la protection de l’environnement, mais que signifient-ils réellement ?

De la purification de l’air à la régénération du sol et à la fourniture d’un habitat à la faune, le chanvre est bon pour la planète et présente de nombreux avantages environnementaux

Qualité du sol

La qualité ou la santé des sols dépend largement de leur acidité ou alcalinité, de la présence de produits chimiques t de métaux. Toutes ces choses sont affectées par la présence de produits chimiques toxiques. Le sol est le plus souvent exposé à des produits chimiques nocifs par la pollution des sites industriels ou des auxiliaires de culture comme les pesticides et les engrains.

Un sol dégradé peut souvent entraîner une mauvaise qualité ou une baisse du rendement des cultures agricoles. Il peut aussi empêcher la croissance des plantes sauvages et nuire aux écosystèmes. Le chanvre s’est avéré efficace pour améliorer la qualité du sol. La plante est connue pour réduire considérablement les concentrations de produits chimiques toxiques et de métaux dans le sol. Le chanvre permet donc de stimuler une culture écologique.

Le chanvre comme rotation de cultures

Depuis des milliers d’années, les humains font tourner leurs cultures dans le but de maintenir la diversité et la qualité des sols. Les agriculteurs alternent souvent entre des cultures comme le maïs et le soja. Aujourd’hui, certains agriculteurs envisagent d’ajouter du chanvre à leur rotation culturale.

Même si le chanvre ne peut pas résoudre tous les problèmes écologiques et environnementaux concernant l’agriculture et la pollution des sols, il a prouvé sa capacité à aider et à améliorer la qualité des sols.

Soutenir une agriculture durable

Un aspect important de l’agriculture durable consiste à faire tourner les cultures selon la saison afin de maintenir les nutriments du sol. Ceci a été indiqué précédemment que le chanvre comme rotation culturale présente de nombreux avantages. Cela signifie un sol plus riche et un meilleur rendement.

D’autre part, contrairement à d’autres fibres naturelles comme le coton ou le lin, un autre avantage environnemental du chanvre est qu’il ne nécessite pas de pesticide ou d’herbicide pour se développer. Il a aussi été prouvé que l’exposition à ces produits chimiques ont provoqués des problèmes de santé comme le cancer.

De plus, les racines de la plante de chanvre se développent rapidement et peuvent atteindre jusqu’à 2 m de profondeur. Ces types de réseaux racinaires peuvent ainsi aider à maintenir le sol et à prévenir l’érosion, qui est l’un des plus grands problèmes auxquels sont confrontés les agriculteurs actuellement.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.